C’est en juin 2017 que j’ai animer mon premier chantier international en Belgique. J’avais déjà eu l’occasion de participer et d’animer des chantiers mais ils s’étaient tous déroulés à l’étranger. Je baignais donc déjà dans l’univers du volontariat international depuis quelques mois. Cependant, animer un chantier en Belgique me stressait un peu. Je ne savais pas vraiment expliquer pourquoi à l’époque (j’avais déjà animer des chantiers à l’étranger) et je

Le 14/09/2017 je suis arrivée en Belgique plus précisément dans sa capitale et j’y suis resté 6 mois afin d’y effectuer mon service civique (international). Comment en suis-je arrivée là ? En réalité ça fait des années que je souhaite partir à l’étranger pour réaliser « quelque chose », à l’époque ce n’était pas encore très claire. Je savais juste que j’avais vraiment envie de sortir loin de ma zone de confort (pour

J’ai découvert le volontariat un peu par hasard lors du Travel Storytelling festival qui a eu lieu à Bruxelles. Je cherchais à découvrir de nouvelles manières de voyager et mon contact avec l’équipe de Javva présente au festival a été un vrai coup de cœur. J’ai tout de suite su que faire du volontariat international était quelque chose que je me devais de faire. J’avais vraiment envie de rencontrer des

Le contexte dans lequel j’étais lorsque j’ai pensé faire un projet de volontariat est difficile à décrire en quelques lignes. J’étais dans l’incertitude quant à ce que je « voulais faire de ma vie ». Auparavant j’avais quitté un boulot de professeur de morale et j’avais décidé de faire le pèlerinage de Compostelle durant 3 mois afin d’éclaircir mes idées. J’en revenais avec autant d’incertitudes, si ce n’est que je voulais voyager.

J’ai fait un projet de volontariat de 3 semaines en Inde, à Dharamsala. Je voulais découvrir une autre culture mais pas simplement partir dans le pays. Je voulais rencontrer des gens et faire quelque chose de mon temps. J’ai pensé que le volontariat était une bonne idée et je vous assure que c’en était une !   Quand j’ai commencé à me renseigner, je ne savais vraiment pas comment faire

Il faut savoir que je suis parti en Thaïlande, tout d’abord, dans un but de quête personnelle. J’ai voyagé dans ce pays atypique pendant deux mois, il m’a ouvert les yeux sur beaucoup de points. Dans mon périple, j’ai voulu consacrer un morceau au bénévolat. J’étais dans une démarche personnelle, je voulais m’ouvrir à l’inconnu, à ce qui ne m’était pas habituel. Pouvoir essayer d’apporter un petit quelque chose grâce à

Tout d’abord, je me suis lancé dans une première expérience de volontariat en Crète durant l’été 2016. J’ai toujours été attiré par les autres cultures, par le voyage et par la rencontre d’autres volontaires internationaux. J’avais comme ambition d’aller beaucoup plus loin que mon pays natal comme découvrir l’Asie, mais je me suis dit que pour une première expérience la Crète (pas trop loin) était l’idéal, et puis on voyage

Si j’ai décidé de me lancer dans un projet à court terme avec JAVVA, c’était avant tout parce que je ressentais le besoin de prendre du recul sur mon quotidien, les gens qui m’entouraient et ma façon de vivre. J’avais déjà entendu parler de JAVVA et avait toute confiance en l’organisation. C’est pourquoi, quand j’ai trouvé un projet qui me correspondait, c’est-à-dire un projet manuel, mêlant artisanat et histoire, dans un

J’ai connu JAVVA lors d’une rencontre avec des étudiants, il se trouvait que l’une des étudiantes faisait partie de l’Asbl. Elle m’a expliqué les tenants et aboutissants de cette association, j’étais perplexe et en même temps surpris sur le fait qu’on puisse voyager et en même temps aider dans le volontariat. Après cette rencontre je me suis un peu plus documenté sur internet pour en savoir plus sur JAVVA, par

A la fin de mes études secondaires, je n’avais qu’une idée en tête : partir loin de la Belgique et de ce que je connais pour faire (enfin) quelque chose qui me plaît et me rende utile. N’ayant aucune expérience et quand même assez de questions et d’appréhensions – car c’était la première fois que je voyageais seule -, j’ai pu être conseillée et guidée par JAVVA. C’est comme ça que