Le week-end passé JAVVA a organisé une formation à destination de futurs animatrices · teurs de chantiers internationaux à laquelle huit jeunes avec un bagage très varié ont participé. Dans le cadre très accueillant de l’auberge de JES à Bruxelles et pendant 24 heures, les participants ont vécu ensemble et ont acquis, expérimenté et partagé des outils d’éducation non-formelle, qui sans doute les aideront à animer un chantier international JAVVA ou ailleurs !

Le programme n’a pas manqué de réflexions sur le choc culturel ainsi que sur l’utilité des jeux ou « energizers » pour casser la glace et faciliter la rencontre au sein d’un groupe interculturel qui souvent doit faire face à la barrière de la langue. De plus, Camille, une ancienne JAVVAnaise, nous a rejoint pour nous raconter son expérience en tant qu’animatrice du chantier de JAVVA au festival Théâtre Nomade organisé par la compagnie Les Nouveaux Disparus ; un témoignage qui a donné encore plus envie aux participants d’accompagner un groupe de jeunes venant des cultures différentes. Et enfin, cela a aussi été l’occasion pour ses futurs animateurs de parler de leurs craintes et de réfléchir à des solutions pour les surmonter.

En définitif, une formation très enrichissante pour toutes et tous, où le groupe s’est bien entendu dès la première minute.

Merci à eux d’y avoir participé !