Le festival Jam’In Jette 2019, premier chantier que j’animais et je peux vous dire que j’étais bien stressée. J’avais déjà eu l’occasion de faire un chantier international en tant que volontaire mais jamais en endossant la casquette d’animatrice. J’ai eu envie de me lancer, un peu aussi pour sortir de ma zone de confort. Il faut dire que l’animation était un nouveau domaine et pas des plus rassurants pour moi qui ai tendance à me poser beaucoup de questions : Comment allait être l’ambiance ? Les volontaires et l’association qu’on venait soutenir allaient-ils être satisfaits ? Etc. Eh bien je ne l’ai pas regretté !

C’était une expérience riche en découvertes tant au niveau du thème du chantier qu’au niveau humain.

L’environnement était vraiment génial ! En même temps le cadre était propice à une ambiance détendue et festive, et ce, malgré le travail physique qu’il nous était demandé de faire. Il faut dire aussi que l’équipe du festival a su se montrer accueillante et bienveillante envers nous, et que les volontaires étaient motivés et ouverts d’esprit.

Mon rôle d’animatrice dans tout ça ? Eh bien, pour tout vous dire, dans le fond j’étais une volontaire comme une autre. La petite différence : le rôle de coordination entre les volontaires et l’équipe du festival, et s’assurer qu’il y ait une bonne cohésion de groupe.

Ça demande d’être plus attentif aux besoins et envies des volontaires afin de s’assurer qu’ils vivent bien l’expérience de chantier, ce que je fais plutôt naturellement en général. Par contre, je savais que mon petit défi personnel serait d’être souvent sollicitée tout en devant composer avec les personnalités de chacun ; disons que le calme est une chose que j’affectionne tout particulièrement. Eh bien tout s’est bien passé, je suis ravie de cette expérience ! Je n’ai commis aucun homicide et surtout j’ai découvert en moi un puits sans fond de patience que je ne soupçonnais pas ! Comme quoi, même en 1 semaine on se découvre des qualités insoupçonnées 😉 Bref, si je devais résumer cette expérience, je dirais surprenante et amusante. Il faut dire que les volontaires ont su la pimenter grâce à leurs personnalités hautes en couleurs et à leur bonne humeur !