Je suis partie en Juin 2017 pour un volontariat d’un mois dans la jungle équatorienne parmi des communautés Shuars durant lequel j’ai donné quelques cours basic d’anglais à des enfants et de participer à la construction du camp. Par la même occasion, j’ai eu l’opportunité d’en apprendre beaucoup sur la forêt amazonienne et le mode de vie de ces communautés vivant en pleine nature.

J’ai choisi ce volontariat avec une intention de dépaysement total et l’expérience a largement satisfait mes attentes. Diplômée en tourisme, après environ 3 ans de travail en tant qu’organisatrice d’événements pour une multinationale, j’avais un grand besoin d’évasion et d’échapper au stress de la vie quotidienne omniprésent dans notre société actuelle. Depuis mes 16 ans, je rêvais de voyage en sac à dos mais n’avais jamais osé faire le pas par peur de partir seule si loin. Après un premier volontariat de deux semaines au Mexique de protection de tortues de mer, j’ai réalisé l’enrichissement infini qu’apporte de tels volontariats et j’ai vaincu mes peurs. C’est ainsi qu’à 28 ans, j’ai décidé de tout quitter pour réaliser mon rêve en m’accordant un an de voyage et de volontariat en Amérique Latine.

 

 

Ce volontariat d’un mois en pleine jungle avec JAVVA fut le parfait point de départ pour connaitre une importante partie de la culture du pays et pouvoir interagir de manière privilégiée avec des communautés locales inaccessibles sans l’introduction de l’association locale et la prise en charge de Cesar, le coordinateur natif Shuar. Capter l’attention d’une classe de 6 à 13 ans pendant 2 heures, apprendre à survivre dans la jungle sans confort ni technologie en évitant les vilaines bébêtes, chasser et pêcher sa nourriture, préparer la chicha locale, partir en expédition dans la jungle profonde jusqu’au mirador, trouver et cuisiner des larves, apprendre quelques mots en Shuar, reconnaitre les plantes médicinales,… tant de défis fièrement relevés durant mon séjour qui m’auront permis de reconnecter avec moi-même, la simplicité et la nature.

Ces quelques semaines dans la jungle m’ont définitivement changées. Je suis à présent plus humble, patiente et tolérante. J’ai pu améliorer ma communication en observant les facteurs qui influencent les différentes réalités culturelles. J’ai appris à suivre mes intuitions, à me recentrer sur l’essentiel et à accorder moins d’importance au matériel ou au confort. Tout cela m’a permis de mieux identifier mes aspirations de vie à niveau professionnel ou privé.

Encore aujourd’hui, après des mois de voyage à travers l’Equateur, le Pérou, la Colombie, la Bolivie et bien d’autres à venir, avec des expériences volontaires s’accumulant, le camp Selva y vida reste l’un de mes plus beaux souvenirs. Je suis éternellement reconnaissante à JAVVA pour la mise en place de ce type de projets permettant ces échanges magiques qui vous transforme pour le restant de votre vie.

 

Nancy